Apprendre une langue sans se ruiner

Après deux témoignages sur les échanges universitaires il était important d’apporter des clés pour pouvoir postuler à ces échanges. en effet,  il est préférable d’avoir un bon niveau dans les langues du pays concerné ou en anglais pour d’autre pays.

Apprendre une langue étrangère en restant chez soi est une chose qui est possible et qui peut même s’avérer agréable. Voici le secret de cet apprentissage :

« S’immerger dans la langue » 

je vous entend déjà : Mais n’importe quoi ! comment peut-on s’immerger en restant dans son quartier? Pas de panique !  il faut juste connaitre les trucs et astuces que je vous dévoile (oui je suis généreuse). L’objectif est alors de vous créer un environnement ou vous baigner dans la langue que vous désirer apprendre.

[ L’option : j’aime mon canapé ]

  • les films et série, dans la langue que vous désir, ce conseil est le plus fréquemment  donné mais souvent mal appliqué il est préférable de le décliner en 3 niveaux d’évolutions:
    • audio et sous titre vf
    • audio et sous titre de la langue désirée
    • audio et c’est tout

j’ai aussi découvert la chaîne 680 sur freebox qui est une chaîne japonaise qui parle tout doucement en anglais assez facile pour comprendre mais bon les sujets abordés ne sont pas passionnant.

 

  •  les livres, et oui il existe des livres bilingues et des livres dans toute les langues. les empreints sont plus faciles dans les grandes villes avec de grandes bibliothèques mais via les sites d’achat en ligne vous pouvez acheter et revendre vos livres facilement. cette astuce se décline aussi en deux étapes.
    • livre bilingue
    • livre dans la langue désirée

 

  • la musique, on écoute tous de la musique en provenance d’un peu partout dans le monde en appréciant le rythme mais sans vraiment comprendre le message ! j’ai longtemps aimé le RAP américain jusqu’à ce que je comprenne le contenue des paroles. L’astuce est de lire la musique, sur youtube prenez la version « lyrics » pour entendre et lire en même temps les paroles. Vous allez butter sur les mots ou les expression mais vous pouvez utilisez un traducteur et si vraiment ça n’a aucun sens pour vous des sites peuvent vous aider. Comme vous allez la réécouter plusieurs fois cela va faire travailler votre mémoire et vous apprendrez plus facilement. astuce plus: choisissez les chansons commercial passant à la radio, vous avez plus de chance de les entendres en boucle. 

 

  • les applications et site internet  tel que busuu, duolingo, Mondly etc…  qui sont les plus célèbre et gratuite. Pour avoir essayé avec le niveau d’entrainement le plus élevée et avoir fini l’application on apprend pas tant que ça MAIS c’est un petit plus qui va se rajouter aux autres astuces mise en place et ça vous apportera toujours plus que candy-crush .

[ L’option frendly ]

  • les groupe « Exchange Language », vous pouvez en trouver un paquet sur les réseaux sociaux vérifier bien l’actualité de la page, c’est souvent des initiatives bénévoles parfois la page existe mais le groupe est mort depuis longtemps. je vous conseil de privilégier les applications prévue à cette effet tel que « metup »  « couchsurfing » ou « conversation exchange ». Après test , c’est vraiment super! dans un bar ou autour d’un pic-nique vous porter un badge avec la langue que vous souhaitez pratiquer et un native du pays vous parle alors dans sa langue sur tout les sujets.

 

  • faire du couchsurfing, option super sympa dont le seul pré requis est d’avoir un canapé a prêter.  Une fois inscrit sur le site vous pouvez prêter votre canapé a des voyageurs passant en France et partager un moment avec eux souvent cela se traduit par de la cuisine. Cette option est d’une richesse incroyable d’autant plus qu’en retour vous pourrez a votre tour aller tester les canapé dans les autres pays.  Faite le choix de ne choisir que des voyageur étranger et non francophone pour être sur de parler la langue que vous désirez.

 

  • la colocation, option un peu plus dur à trouver, souvent les expatrier se retrouve entre eux et donc habitent entre eux. l’idée est alors d’entrer dans une colocation ou les colocataires parlent tous la langue que vous désirer apprendre. une fois encore les réseaux sociaux son vos amis et les groupe facebooke type ‘los espagnoles de paris »  pourront vous aider.  double bénéfice ils ont des amis vous allez alors pouvoir vous construire tout un réseaux.

 

  • les loisirs, l’objectif est de joindre l’utile a l’agréable si vous avez  prévue de faire du sport, choisissez un sport originaire du pays ou vous souhaitez parler la langue. c’est une option plus risquée mais il y à plus de chance pour que vous rencontrez des natives .Si pour le karaté en France on ne trouve pas vraiment de japonnait dans les club, parfois, dans les cours de danses latines on peu  se retrouver avec des sud américains.  J’ai aussi réussi a trouver des cours de théâtre en anglais .
  • la correspondance,  et vous pouvez toujours reprendre contact avec votre correspondant de Canterbury quand vous étiez en 5 eme, mais faut-il encore en avoir un bon souvenir et que l’adresse soit encore valable. sinon il existe des sites spécialiser dans la correspondance à travers le monde comme ce site réservé aux étudiants ou d’autre dans ce genre . je vous cache pas que ça fait un peu « club rencontre » passé l’âge d’être étudiant, et les lettres à l’heure d’internet c’est assez spéciale.

Elise

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *