5 raisons pour poursuivre ses études -ou pas-

 

 

Pour faciliter son expatriation mais aussi pour se donner une opportunité de stage à l’étranger l’obtention d’un diplôme de type master peut-être un avantage sérieux. En collaboration  avec L’ A.N.E.P  nous avons tentés de recenser tous les parcours diplômant s’offrant aux psychomotriciens D.E.

[ télécharger le document en cliquant sur ce lien listing poursuivre ses études après le DE ]

ATTENTION: Les universités mettent régulièrement leur site à jour et les liens ainsi que la disponibilité des formations peut changer.

Cette recherche m’a aussi questionnée sur ce qui motivait un psychomotricien à poursuivre ou reprendre ses études. Les deux démarches ne suivent absolument pas les mêmes réflexions.

[ Pourquoi poursuivre mes études ? ]

 

  • 1. Valoriser son diplôme et prendre confiance en soi

Nous avons beau faire des stages avec les meilleurs maîtres de stages du monde. Un jour, nous nous retrouvons face aux questionnements d’une équipe, des parents ou  des patients sans la protection du maître de stage.

Là ou un kinésithérapeute vous répondrait: » pour votre luxation on va suivre tellel et telle procédure et dans 3 mois on n’en parle plus » le psychomotricien va répondre :  » il a vraiment besoin de contenance et de réassurance du coup je lui fais du toucher contenant….. » j’exagère volontairement pour illustrer qu’effectivement l’absence de procédure et de données normées  (à l’exception des bilans cotés) ne donne rien à quoi se raccrocher pour se réassurer.

Même si vous savez que vous aimez votre métier et que vous voulez le faire vous avez besoin d’élaborer, d’étayer un peu plus vos connaissances et continuer à réfléchir avec d’autres professionnels sur votre pratique naissante. Le danger de cette façon de raisonner est  de se rendre compte trop tard que les diplômes possibles ne sont pas un approfondissement de vos connaissances, car vous allez apprendre autre chose. Votre besoin d’élaboration sera davantage nourri par des échanges autour de groupes (de travail, d’analyse de pratique ou de supervision)  avec des psychomotriciens plus aguerries. Pour cela votre employeur peut le prévoir. C’est ce que l’on retrouve dans beaucoup de grosses structures où c’est à vous de le créer et ça c’est toujours plus complexe en terme de financement et d’organisation.

On peut entendre aussi d’autre petites raisons comme garder une formation au cas  ou au bout de 5 ans j’en ai marre de lancer des ballons – ATTENTION-  dans l’esprit des recruteurs 5 ans d’exercices sans l’utilisation de votre diplôme le rend caduc. On considère que les nouvelles connaissances et le temps passant sans expérience dans le domaine n’ont plus de valeur. Bien entendu, tous est négociable rien n’est définitivement perdu.

Ou encore que cela peut valoriser ma candidature au poste de psychomotricien face à un employeur. Finalement pas tant que  ça et c’est parfois le contraire ; car si vous avez un grade master votre paye est plus élevée et l’employeur peut avoir des réticences  à vous embaucher. Il faudra alors préciser que vous postulez pour travailler avec votre DE si vous avez passé la barrière du trie par CV et qu’il n’y à pas d’influence sur votre salaire (sauf si le diplôme est un argument pour augmenter celui-ci).

  • 2. Se spécialiser

A la sortie du diplôme nous sommes ce que l’on pourrait appeler un psychomotricien « généraliste ». Nous devons être en capacité de travailler avec tout type de population.  Dans les phases de désillusion des 3éme année on entend souvent  » En psychomot on fait un peu de tout et beaucoup de rien » !

Mon conseil, serait de voir le diplôme d’Etat comme un permis de conduire. Vous avez votre théorie, maintenant vous allez sur la route. Vous avez appris à faire les créneaux d’une certaine façon mais finalement vous allez développer votre propre technique. Vous aurez des accidents, des réparations à faire et un jour vous aurez le statut d’expert sur blablacar.

La spécialisation peut alors être un moyen de devenir expert dans un domaine ainsi que de vous donner plus d’opportunités d’emplois dans un secteur spécifique.

  • 3. Poursuivre un mémoire de recherche

La troisième année est très dense et votre mémoire (je l’espère pour tous) vous à passionné. Vous sentez qu’il pourrait être bien plus approfondi et que cela mériterais plus de temps. La poursuite d’études davantage dans les masters de recherche est tout à fait adaptée pour ce type de démarche. Vous pourrez élargir votre réseaux, votre documentation vos connaissances dans le sujet et être à la fois encadré par des personnes d’expériences.

xxx- c’est selon moi LA meilleure des raisons pour poursuivre ses études-xxx

  • 4. Se réorienter

Certaines personnes empreinte la voie de la psychomotricité comme itinéraire « bis » pour entrer dans une autre formation en évitant la voie du concours. D’autre encore découvrent en cours de route (on reste dans le secteur automobile)  que finalement le métier de psychomotricien ne leur convient pas.

  • 5. Acte militant

La bataille pour la réingénierie est longue On peut penser que si la majorité des psychomotriciens font un master les pouvoirs publiques pourront évaluer notre besoin d’augmenter nos années de formations. Ou que cela nous éviterait d’être sous diplômé au moment où la loi passera. Cependant, rien n’est moins sûr et les autres professions touchées n’ont pas vu leurs professionnels revenir sur les bancs de la Fac.

++++++++++++++++++++

Pourquoi je reprends mes études après avoir exercé ?

Cette démarche est généralement plus réfléchie car elle engendre pas mal de sacrifice et de remaniements personnels, organisationnels et financiers. Elle répond principalement au besoin de se réorienter  tout en restant dans le paramédicale et d’évoluer dans son domaine. On peut devenir enseignant, faire reconnaître certaines compétentes en se spécialisant  (ne pas négliger la possibilité de V.A.E) mais parfois aussi de se nourrir intellectuellement pour étoffer ou redonner du sens à sa pratique.

+++++++++++++++++++++++++

Merci  à Tiphanie

Elise

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *